Ben Ricour (forum non officiel)

site officiel : http://benricour.com
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupes

Partagez | 
 

 Besoin de vous pr Zolboot !!!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Footeuz
ami ricouré
avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 42
Localisation : Paris/Bressuire
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Besoin de vous pr Zolboot !!!!   Ven 21 Juil - 15:25

Ce petit garçon est menacé d'expulsion et 4 personnes dont le chanteur de Blankass l'héberge illégalement.

Vous pouvez l'aider en signant la pétition dont le lien est ci dessous

http://www.educationsansfrontieres.org/article.php3?id_article=856

Et voici qqs articles parus hier :

Citation :
Liberation.fr

Société
Zolboot, orphelin et sourd, menacé d'expulsion
Mobilisation dans le Cher pour ce garçon de 6 ans originaire de Mongolie.
Par Catherine COROLLER
QUOTIDIEN : Jeudi 20 juillet 2006 - 06:00
avec
Pour Patimat, 6 ans, la mobilisation a payé ; pour Zolboot, 6 ans également, elle continue. La première, originaire du Daguestan, est entrée clandestinement en France avec sa mère. Hier, la préfecture du Finistère a décidé de délivrer à la fillette et à sa mère une autorisation provisoire de séjour. Patimat qui était cachée depuis près de quatre mois par des familles brestoises ( Libération du 4 avril) a pu sortir de la clandestinité. La préfecture a accepté en outre d'ouvrir pour elles un dossier de demandeur d'asile auprès de l'Office français de protection des réfugiés et apatrides.

Sur le même sujet
Sans-papiers : des syndicats d'Air France se rebiffent


Pour Zolboot, en revanche, le combat n'est pas gagné. Originaire de Mongolie, orphelin, entré en France avec ses oncle et tante, le garçon est sourd profond. En France, il a été appareillé et a bénéficié d'une prise en charge médicale. Malgré cela, la famille fait l'objet d'un arrêté préfectoral de reconduite à la frontière. Le 5 juillet, apprenant que la police allait venir chercher Zolboot et les siens pour les expulser, des militants du Réseau éducation sans frontière (RESF) décident de les cacher. La préfecture du Cher ne bougeant pas, décision est prise de mobiliser plus fortement : «On a demandé à 5 personnalités, dont le chanteur du groupe Blankass, de s'engager en annonçant publiquement que la famille allait être hébergée chez eux», raconte Nadia Tadrist, militante du RESF. Ce qui a été fait hier. Les services de Dominique Versini, la Défenseure des enfants, auraient accepté d'examiner le dossier et demandé une contre-expertise médicale afin de justifier, le cas échéant, la nécessité pour Zolboot d'être soigné en France.

Citation :
NR Bourges :
“ On héberge des sans-papiers : osez nous condamner ! ”

Conférence de presse du réseau Education sans frontières, hier après-midi, à Bourges. Très ému, M. Hatanbaatar a raconté comment il avait fui la dictature mongole. Sur ses genoux, son fils et son neveu Zolboot (à droite). Tous vivent cachés depuis le 5 juillet.



La vice-présidente du conseil général Jacqueline Jacquet, le dessinateur Bernard Capo, le musicien Cédric Milard et le chanteur des Blankass Guillaume Ledoux ont revendiqué publiquement, hier, qu'ils cachaient le petit Zolboot et sa famille.

Conférence de presse du réseau Education sans frontières (RESF), hier après-midi, à Bourges, dans la cour ombragée du bar « Les Trois P'tits Cochons ». « Nous sommes ici afin de trouver une solution pour cette famille », explique Guillaume Ledoux, le chanteur du groupe de rock Les Blankass. Cette famille, c'est celle de Zolboot, petit garçon de 6 ans originaire de Mongolie, sans-papiers, et qui vit cachée depuis le 5 juillet, avec son oncle, sa tante et ses deux cousins, afin d'éviter l'expulsion. Fuyant la dictature communiste mongole, la famille Hatanbaatar est arrivée en France en novembre 2004. Déjà parent d'un enfant d'un an, le couple d'ingénieurs était également responsable de son neveu Zolboot, orphelin de père et de mère.
Atteint de surdité profonde, le petit garçon est scolarisé dans une classe spécialisée, à l'école du Grand-Meaulnes, à Bourges. Au fil des mois, il sort de son mutisme, apprend à communiquer. « Rien ne prouve que s'il retourne en Mongolie, il pourra bénéficier de soins de cette qualité », précise Guillaume Ledoux. Son institutrice pense que l'arrêt des soins pourrait même avoir, pour Zolboot, de graves conséquences psychiques : « L'ouvrir au monde, et puis tout arrêter, ça peut conduire à la folie. »
Déboutés de leur demande d'asile, l'oncle et la tante de Zolboot l'ont également été de leur demande de recours. Et il y a quelques semaines, le tribunal administratif d'Orléans a confirmé leurs arrêts de reconduite à la frontière. Mais la situation de Zolboot émeut. A son école, les parents d'élèves collectent, en deux semaines, plus de 1.500 signatures. « Ce qui pèse lourd dans la décision de la préfecture, poursuit Guillaume Ledoux, c'est que l'oncle et la tante ont été surpris alors qu'ils tentaient de voler des vêtements dans un grand magasin. Certainement pour rembourser la filière qui les a fait venir en France. »

“ Comment a-t-on réussi à persuader les gens que ne pas avoir de papiers était un crime ? ”

Depuis trois mois, l'oncle et la tante de Zolboot sont parents pour la seconde fois, d'une petite Michèle. Selon la dernière circulaire du ministère de l'Intérieur, cette situation aurait pu leur permettre de rester en France, puisque le texte autorise la régularisation de parents d'enfants français et scolarisés. Le problème ? Il faut vivre en France depuis deux ans ; eux ne sont là que depuis 22 mois. Ayant eu vent d'une possible arrestation, la famille mongole est entrée en clandestinité le 5 juillet dernier. D'abord recueillie à Issoudun, elle le sera désormais, tour à tour, par la vice-présidente du conseil général, Jacqueline Jacquet, le dessinateur Bernard Capo, le musicien Cédric Milard et Guillaume Ledoux.
Pour cacher des sans-papiers, ces personnalités encourent de 6 mois à 5 ans de prison et 30.000 € d'amende. « Il faut faire bouger les consciences, clame le chanteur des Blankass : Vous avez devant vous quatre délinquants. Venez nous chercher. Osez nous condamner. Comment a-t-on réussi à persuader les gens que ne pas avoir de papiers était un crime ? » Et de citer Saint-Just : « Un véritable pays libre est un pays ouvert à tous les hommes de la terre. »
Après la presse locale, Guillaume Ledoux et les militants de la régularisation de la famille Hatanbaatar avaient donné rendez-vous, hier, à Canal + et RTL. « Notre objectif, assume RESF, est de faire de la situation de Zolboot une affaire nationale. »
Marie-Claire RAYMON

Citation :
Le Berry Républicain :

Bourges : Zolboot, le sans-papiers, a trouvé des alliés
Autour de Zolboot, cet enfant handicapé visé par l'expulsion, la résistance humaine s'organise. Hier ceux qui l'hébergent se sont déclarés pour que cesse l'intolérable.
" C'est inadmissible de toucher aux enfants, aux handicapés, dans une nation qui est le pays des Droits de l'Homme ". C'est Yves Pinard qui parle, responsable d'une association qui s'occupe des sans papiers dans l'Indre, il a été le premier à cacher Zolboot et sa famille. Zolboot, c'est cet enfant de Mongolie âgé de six ans, et sourd profond, sous le coup d'un arrêté d'expulsion préfectoral. C'est lui que Guillaume Ledoux, le chanteur de Blankass, parraine, comme l'on fait plusieurs maires et personnalités pour d'autres familles dans le Cher. Depuis le 5 juillet, Zolboot, son oncle, sa tante, son cousin et sa petite cousine de trois mois, vivent cachés par des hommes et des femmes qui préfèrent braver la loi que de laisser faire l'intolérable. Hier, ces hébergeants ont décidé de faire bouger les consciences en se déclarant au grand jour au cours d'une conférence de presse. Autour de Guillaume Ledoux et d'Yves Pinard, Bernard Capo dessinateur, Cédric Millard, musicien, Jacqueline Jacquet vice présidente du conseil général ont affirmé leur devoir de citoyen " d'héberger les personnes en danger ". Pas une provocation, mais l'espoir de faire bouger les choses, de faire comprendre la terrible situation de ce petit garçon et de sa famille. " Le préfet pourrait faire une dérogation en quelques minutes, il a un pouvoir discrétionnaire à titre humanitaire " précise Nadia Tadrist du réseau éducation sans frontière du Cher.


Un enfant en danger

Zolboot est orphelin. Ses parents sont morts en Mongolie, leur pays. Il a été confié à sa tante et à son époux, Atartug, ingénieur. En novembre 2004, ils fuient la Mongolie où leur opposition au parti dirigeant les met en danger. En France, Zolboot, est soigné, appareillé et scolarisé dans une classe spécialisée à Bourges. Il a fait de gros progrès. La demande d'asile a été refusée. La préfecture a émis un arrêté de reconduite confirmé par le tribunal administratif. Il y a quelques jours, la police est venue chercher la famille au CADA, mais Zolboot et les siens étaient déjà hébergés ailleurs. Ni la détresse de la famille, ni la situation du petit handicapé n'ont été entendues. " Si l'enfant était privé de l'environnement adapté, il perdrait tout bénéfice et notamment au niveau de l'acquisition du langage " explique très clairement un certificat médical. Une pétition de mille cinq cent signatures a circulé. Rien n'y a fait. Depuis début juillet, Zolboot et sa famille vivent dans la clandestinité, aidés par des citoyens qui risquent de trois mois à cinq ans de prison, mais ont leur conscience pour eux. " Comment en est-on arrivé à faire croire que ne pas avoir de papiers est un crime ? " demande Guillaume Ledoux qui ajoute " les politiques citent souvent Saint-Just, je vais le citer aussi : un véritable pays libre est ouvert à tous les hommes de la terre ".
Il suffirait de presque rien pour que Zolboot ait le droit de tous les enfants : vivre, aller à l'école, être soigné, s'épanouir et construire sa vie. Lui, et tant d'autres. Presque rien, juste un peu d'humanité.
MARIE-JOSÉ BALLISTA

Et faites passer le message !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benricour.ecoute.me
klm
ami ricouré
avatar

Nombre de messages : 2581
Localisation : Achète vieille converse ricourienne
Date d'inscription : 02/12/2005

MessageSujet: Re: Besoin de vous pr Zolboot !!!!   Ven 21 Juil - 15:32

me disais bien que je l'avais vu quelque part le monsieur mdrrrrr

on fera passer Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Footeuz
ami ricouré
avatar

Nombre de messages : 1234
Age : 42
Localisation : Paris/Bressuire
Date d'inscription : 20/01/2006

MessageSujet: Re: Besoin de vous pr Zolboot !!!!   Ven 21 Juil - 16:13

Wink et oui...

Mais le pire c'est que c'est qu'un exemple parmi tant d'autres en ce moment Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://benricour.ecoute.me
Clémence
voleur de converse rose
avatar

Nombre de messages : 927
Age : 29
Date d'inscription : 18/12/2005

MessageSujet: Re: Besoin de vous pr Zolboot !!!!   Sam 22 Juil - 0:41

Pétition signée !! Wink
En tout cas, je trouve ça bien que tu es mis un lien sur le forum, ce genre de choses ne devrait plus exister ... Neutral Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/clemmy95
Sabrina (miss mur)
Admin
avatar

Nombre de messages : 1326
Age : 33
Localisation : Rouen (ou presque)
Date d'inscription : 25/02/2006

MessageSujet: Re: Besoin de vous pr Zolboot !!!!   Sam 22 Juil - 10:53

Pétition signée également....pourvu que ça fasse avancer les choses....

_________________
...Soyons précis, c'est précisément votre présence qui fait toute la différence...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Besoin de vous pr Zolboot !!!!   

Revenir en haut Aller en bas
 
Besoin de vous pr Zolboot !!!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Besoin de vous pour changement cordes folk...
» Harmoliège: Les harmonicas de cristal ont besoin de vous
» Greg Zlap à besoin de vous !!!
» Le tour monde de Lydie en DVD : besoin de vous !
» besoin de vous pour ma prochaine configuration son

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ben Ricour (forum non officiel) :: L'univers des Ricourets et Ricourettes :: Salon-
Sauter vers: